Remplacement d'un disque de freinage

Les freins sont indispensables à la conduite et au contrôle de son véhicule. Pour ne pas risquer l’accident, il est important de connaître le fonctionnement du système de freinage et de veiller à son entretien. La mécanique automobile reste un domaine obscur pour vous ? Pas d’inquiétude, voici pour vous la réponse à toutes vos questions.

Comment fonctionnent les freins d’une voiture ?

Comprendre le fonctionnement de sa voiture est la première étape à franchir si l’on souhaite pouvoir prendre soin de son véhicule et éventuellement procéder soi-même à quelques réparations. Sur une voiture il y a quatre freins, soit une pour chaque roue du véhicule. Vous ne serez donc pas surpris en apprenant que la moto, elle, en possède deux. Pour pouvoir conserver l’équilibre de la voiture, les constructeurs répartissent d’une certaine manière le fonctionnement des freins. Ainsi, lorsque vous souhaitez arrêter le véhicule, les roues avant supportent environ 70 % du freinage et les roues arrière gèrent les 30 % restant. Pour aller plus loin, il vous faut savoir qu’il existe deux types de freins : les freins à disque et les freins à tambours. Les premiers sont composés d’un disque et de plaquettes, l’autre d’un tambour et de mâchoires.

Pièces pour remplacer système de freinage
Image tirée de piecesauto24.com

Freins à disque

Les freins à disque, comme indiqué précédemment, sont composés principalement d’un disque et de plaquettes. Ce sont d’ailleurs ces éléments qu’il convient de changer lorsque la voiture est trop usée. Le système est tout simple, les plaquettes, situées de part et d’autre du disque, viennent le compresser pour bloquer sa rotation et provoquer ainsi le ralentissement de la roue et donc du véhicule. Ces types de freins sont très performants, c’est pourquoi ils sont souvent placés à l’avant du véhicule.

Freins à tambours

Ce type de freins comporte une cloche, directement reliée à la roue du véhicule. À l’intérieur de la cloche, que l’on nomme tambour, se trouvent des mâchoires qui s’écartent sous la pression de la pédale de frein. Elles exercent alors un frottement sur les parois de la cloche qui provoque le ralentissement du véhicule. Les freins à tambours sont généralement placés à l’arrière du véhicule, car les freins à disque permettent un freinage plus progressif et présentent moins de risques au niveau des roues, qui pourraient se voir bloquées. Même si les constructeurs ont tendance à abandonner ce type de freins, il est encore présent sur de nombreux modèles de citadines et berlines.

Quand faut-il changer les disques et plaquettes de frein ?

Les freins à disque sont les systèmes de freinage les plus importants et les plus utilisés, c’est pourquoi nous nous attarderons uniquement sur ces derniers dans cette partie. Les freins sont très souvent sollicités lors de la conduite, il est donc très important de pouvoir maintenir son disque et ses plaquettes en bonne santé pour ne pas risquer l’accident. Pour savoir si son système de freinage est opérationnel, il convient d’être particulièrement à l’écoute de son véhicule, mais également d’observer et de toucher les différents éléments qui le constituent. L’entretien de son véhicule et le contrôle régulier des systèmes permet au conducteur d’anticiper le remplacement éventuel des plaquettes et du disque de freinage. De manière générale, inquiétez-vous du remplacement de vos freins lorsque vous constatez ceci :

  • Des vibrations lors du freinage : si c’est le cas, cela signifie que les freins sont anormalement usés ou qu’ils ont subi des dommages thermiques. Pour ne pas risquer ce type dommages, il est conseillé aux automobilistes d’éviter au maximum les freinages brutaux.
  • Des crissements : il est normal d’entendre quelques crissements lorsque l’on freine, mais un son strident doit cependant vous alerter concernant l’état de vos freins. Si vous constatez ce bruit sur votre véhicule, pensez à remplacer au plus vite vos plaquettes de frein. Par ailleurs, certains types de freins sont conçus pour émettre un son strident lorsque la plaquette n’est plus en état. Il s’active même en dehors de l’activation de la pédale de frein et signifie que l’usure est totale. Il convient donc d’aller le plus rapidement possible au garage le plus proche pour ne pas risquer d’endommager le disque à son tour.
  • Un voyant d’avertissement : certaines voitures alertent l’automobiliste lorsque les freins doivent être remplacés. Tous les véhicules ne sont pas équipés de capteurs de plaquettes de frein, il est donc conseillé de vérifier le carnet d’entretien du véhicule avant de se fier à cette méthode de contrôle.
  • Une plaquette trop fine : il est important de regarder tous les 15 000 km ses plaquettes de frein, pour s’assurer de leur bien être. Des plaquettes possédant une épaisseur inférieure à 3 mm doit être remplacée.
  • Une déviation latérale de la voiture : si vous sentez que votre véhicule a tendance à tirer d’un côté ou de l’autre lors de la conduite, vos plaquettes de frein sont probablement usées.

Il n’y a pas de règle concernant le remplacement des freins, dont la qualité dépend du véhicule et du type de conduite de l’usager. À savoir cependant que les freins peuvent durer jusqu’à 80 000 km (parfois plus), et demandent parfois à être remplacés dès les 25 000 km. Les intervalles de temps recommandés sont indiqués sur le carnet d’entretien du véhicule.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez aussi

Identifier les signaux d’alerte d’un embrayage en défaillance

L’embrayage est un élément clé du système de transmission des véhicules manuels. Il …