moteur occasion gros plan voiture

L’impact de la crise sanitaire sur le secteur automobile continue encore de laisser ses traces. Pour la deuxième année consécutive, le taux de voitures neuves vendues continue de plafonner. Les conducteurs, plutôt que d’opter pour des véhicules récents, se tournent davantage vers l’automobile d’occasion. Comment expliquer l’intérêt porté pour les véhicules d’occasion

Le secteur du véhicule d’occasion en plein essor

Dans la dernière année, le nombre d’automobilistes se tournant vers les voitures d’occasion a largement augmenté. Le secteur, par conséquent, profite largement de ce regain d’intérêt pour l’occasion. Plusieurs raisons expliquent cette tendance, qui s’appuie majoritairement sur les soucis de production de l’automobile neuf.

Ce ne sont toutefois pas les seules justifications pour l’essor de l’occasion. Ce dernier se chiffre de manière importante, avec près de 6 millions de véhicules ayant changé de propriétaire cette année. Cela représente près de 8 % d’augmentation par rapport à 2020. Si les voitures d’occasion sont aussi appréciées, c’est pour leur prix, bien sûr, plus avantageux, et pour les temps de réception moins longs.

Le choix à faire sur le type de moteur, lui aussi, fait peser la balance. Avec les considérations environnementales en hausse, un nombre de plus en plus important de conducteurs hésite entre un véhicule thermique, hybride ou électrique. En 2021, le secteur de l’automobile hybride et électrique a, lui aussi, énormément évolué. Confrontés à ce choix, de nombreux conducteurs ne se sentent ainsi pas prêts à faire un achat neuf d’un type ou d’un autre.

Au-delà des véhicules entiers, ce sont aussi les pièces détachées et d’occasion qui gagnent en popularité. Avec une simple recherche telle que “moteur occasion”, les automobilistes accèdent à des catalogues de spécialistes offrant des pièces reconditionnées et sous garanties. En effet, les automobilistes, confrontés à la réalité des pièces neuves retardées ou hors de stock, ont parfois comme seule solution d’opter pour du reconditionné.

Pour d’autres, c’est même un choix conscient, poussé par des volontés écologiques. Il est de fait plus avantageux pour l’empreinte carbone de chacun de se tourner vers des pièces existantes. Ces dernières, vérifiées par les revendeurs, sont en bon état, prêtes à être utilisées.

Une année difficile pour le secteur de l’automobile neuf

De nombreux conducteurs se tournent donc vers la voiture d’occasion pour des considérations écologiques ou budgétaires. Cette tendance est bien partie pour s’ancrer. Cela, même si les spécialistes du secteur craignent de voir une inflation des véhicules d’occasion. Ces derniers, en effet, deviennent soudainement un bien plus que demandé. Puisque la demande augmente, les prix se voient également en hausse.

Pourtant, des experts s’en désolent, car le marché de la voiture d’occasion devrait être des actifs dépréciés. Aux Etats-Unis, les prix augmentent pourtant de 49 %. Malgré cette hausse des prix de l’occasion, ces voitures restent tout de même plus avantageuses pour de nombreux automobilistes. C’est surtout le cas lorsqu’il est question d’un besoin de voiture urgent.

En effet, le secteur de l’automobile neuf est en telle difficulté, en 2021, que les délais sont très longs. L’impact est rude sur le secteur français, qui ne vend que 1,659 million de véhicules neufs. C’est une hausse de 0,54 % comparé à 2020 et, surtout, une baisse en comparaison à 2019. Les chiffres plafonnent, et vers le bas.

En 2020, cela s’expliquait facilement. Les usines avaient fermé pendant deux mois au printemps, entraînant forcément une baisse du nombre d’immatriculations. Les choses auraient dû aller vers la hausse en 2021, car les acheteurs sont présents. Pour autant, malgré la demande des consommateurs, les constructeurs se voient dans l’incapacité de fournir les véhicules.

La situation est inédite. Les fabricants souffrent des chaînes de montage ralenties ou arrêtées et des soucis de fourniture sur des matériaux clés comme l’acier et le plastique. Les stocks sont au plus bas, et les acheteurs ne peuvent plus se tourner vers des véhicules neufs. S’ils le font, les consommateurs doivent être prêts à attendre six à huit mois, en moyenne, pour recevoir leur véhicule.

Quels sont les critères principaux pour choisir un véhicule d’occasion ?

De nombreux automobilistes hésitent avant d’opter pour un véhicule d’occasion. Cela, malgré les longs délais avant de recevoir sa voiture neuve. Certains craignent de choisir une automobile qui possède des vices cachés ou qui ne soit pas aussi performante. Pour autant, les experts qui placent des véhicules reconditionnés sur le marché sont très attentifs à leurs performances. Ces dernières sont vérifiées par des garagistes expérimentés, par exemple. Il en tient, bien sûr, de la réputation de leur marque, mais aussi d’une volonté de faire progresser le secteur d’occasion.

Pour cela, il peut être utile de garder en tête quelques critères aidant à sélectionner un véhicule ou une pièce d’occasion. Il faut être attentif, notamment :

  • à la gamme, allant de la berline au monospace ;
  • au constructeur, certains optant toujours pour la même marque, par fidélité, ou d’autres optant pour la question pratique et sécuritaire ;
  • au carburant du véhicule, sachant que certaines zones, telles que les ZFE, sont très restrictives ;
  • à son kilométrage, car un chiffre élevé fera baisser le prix, mais demandera plus d’entretien régulier ;
  • au moteur du véhicule, car un moteur trop puissant consomme beaucoup, ce qui n’est pas forcément utile si la voiture est utilisée sporadiquement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez aussi

Leasing auto : des conditions plus souples

Vous souhaitez acheter ou louer une voiture, mais n’avez pas encore le budget ? Le l…