Huile moteur

L’huile permet de lubrifier en permanence les différentes pièces du moteur. Elle est donc un élément indispensable au bon fonctionnement de votre voiture, et plus particulièrement de votre moteur. Il est donc très important de vérifier régulièrement la quantité d’huile présente dans le réservoir. En effet, un trop-plein d’huile n’est pas bon pour le moteur, tout comme un manque d’huile ! Pour éviter les pannes et les casses mécaniques, il est donc important d’effectuer ces vérifications. Voici ce qu’il faut savoir à ce sujet.

Pourquoi est-il important de vérifier le niveau d’huile ?

Sans huile, le moteur ne peut pas fonctionner correctement. Pourquoi ? Car l’huile moteur joue un rôle essentiel dans le fonctionnement du véhicule. Le but principal de l’huile est de lubrifier les différents éléments du moteur. Cette lubrification crée une couche protectrice entre les pièces en mouvement. Grâce à l’huile, les pièces du moteur ne surchauffent pas et ne sont pas confrontées à une usure prématurée. Mais l’huile a aussi d’autres fonctions importantes, elle permet notamment d’éviter la corrosion et de nettoyer le moteur.

Ainsi, on comprend mieux l’importance de respecter un juste niveau d’huile pour éviter les problèmes.

Généralement, lorsque le niveau d’huile est insuffisant, le tableau de bord vient en rappel, via l’allumage d’un petit indicateur lumineux. Dans ce cas, il ne faut pas traîner. Pourquoi ? Car ce manque d’huile va empêcher une bonne lubrification des différentes pièces en mouvement du moteur. Cela peut donc entraîner une surchauffe ou plus grave, une casse de ce dernier.

Pour éviter le manque d’huile, pas question de penser à remplir à ras bord votre réservoir. En effet, un trop-plein d’huile impactera également votre moteur et votre véhicule. Pourquoi ? Car ce trop-plein peut provoquer des fuites, endommager gravement le moteur, paralyser le catalyseur… Si votre niveau est trop haut, il faudra alors procéder à une vidange pour enlever cet excès d’huile ou déposer votre voiture chez le garagiste.

Quand vérifier le niveau d’huile ?

Vérifier le niveau d’huile régulièrement permet d’éviter les mauvaises surprises et les potentielles pannes. Ainsi, ce contrôle doit devenir une habitude. Pour ne prendre aucun risque, vous pouvez vérifier le niveau d’huile chaque mois. Le voyant lumineux sur votre tableau de bord est également un indicateur présent pour vous rappeler que le niveau d’huile est à ajuster le plus vite possible.

Dans le manuel constructeur de votre voiture, vous trouverez des informations sur l’entretien et la fréquence du changement d’huile. En général, il faut procéder à un renouvellement de l’huile tous les 15 à 20 000 km.

Enfin, il est également conseillé de vérifier le niveau d’huile avant un long voyage, afin de partir l’esprit léger et en toute sécurité.

Comment vérifier le niveau d’huile ?

Si vous n’avez jamais contrôler votre niveau d’huile auparavant, il est important de connaître la bonne façon de procéder afin de bien relever le niveau.

Tout d’abord, sachez que cette opération doit se réaliser sur une surface plane. Ainsi, pas question de garer votre voiture en pente. Sachez également que le moteur doit être arrêté et froid. Si vous venez d’effectuer un trajet, il faudra patienter quelques minutes avant de vérifier le niveau de votre huile moteur. Si ces deux conditions sont réunies, vous allez pouvoir contrôler le niveau. Voici comment procéder :

  • Ouvrez le capot et repérez la jauge d’huile (généralement le bouchon de cette dernière est jaune).
  • Dévissez le bouchon.
  • Sortez la tige métallique du réservoir et essuyez-la dans un chiffon sec. Il ne doit rester aucune trace d’huile.
  • Repérez les repères “min” et “max” sur la tige métallique.
  • Replacez la tige dans la jauge et patientez quelques instants.
  • Ressortez la tige et repérez où se trouve le niveau d’huile. Si ce dernier se trouve entre les deux repères, votre niveau d’huile est suffisant.
  • Si la quantité d’huile est inférieure au niveau minimal, prenez un entonnoir et votre bidon d’huile.
  • Versez doucement de l’huile neuve dans le réservoir de remplissage. Attention, il vaut mieux répéter l’opération plusieurs fois et contrôler le niveau pour éviter un trop-plein.
  • Refermez le réservoir de remplissage lorsque le niveau maximal est atteint.
  • Notez le kilométrage afin de vous rappeler la dernière fois que vous avez ajouté de l’huile.

Si vous remarquez une fuite ou si vous constatez que vous devez ajouter de l’huile trop fréquemment, n’hésitez pas à consulter un professionnel qui pourra trouver la solution à ce problème. Par ailleurs, il faut savoir que l’ajout d’huile pour rester à niveau ne doit pas remplacer la vidange. La vidange est une étape incontournable dans l’entretien de votre véhicule. Elle consiste à remplacer l’huile souillée du moteur par une huile neuve. Elle consiste également à changer le filtre à huile.

Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Réparation automobile : opter pour les pièces d’occasion

Depuis 2017, avec l’avènement de la loi sur la transition écologique, les garagistes…