Camion sur la route

Suite à l’épidémie mondiale, la France a signé en mai dernier un accord multilatéral qui prolonge la validité des certificats de formation des conducteurs poids lourd transportant des marchandises dangereuses. Par ailleurs, ce fût l’occasion de rappeler les dangers liés à ce type de transport et de prodiguer quelques conseils.

La formation ADR a une durée de validité prolongée jusqu’au 1er décembre 2020

Le Covid-19 et les mesures sanitaires liées à la pandémie n’ont pas permis aux conducteurs poids lourd transportant des marchandises dangereuses de repasser leur formation. En effet, celle-ci est valide durant 5 ans et doit donc se renouveler. Pour ne pas pénaliser les entreprises et les conducteurs suite à l’annulation des sessions d’examen, la France a signé un accord M324 dans le but de prolonger momentanément la validité de la formation ADR.

Il s’agit donc d’une dérogation temporaire aux dispositions de l’Accord européen concernant les transports internationaux des marchandises dangereuses. Suite à cet accord multilatéral du 19 mai 2020, les conseillers à la sécurité et les conducteurs dont la validité du certificat de formation prend fin entre le 1er mars et le 1er novembre 2020 peuvent estimer que leur certificat est valable jusqu’au 30 novembre 2020.

En outre, l’accord appuie le fait que la validité des certificats est prolongée de cinq ans à compter de leur date de péremption si, avant le 1er décembre :

  • le conseiller à la sécurité obtient l’examen de formation de recyclage
  • le conducteur poids lourd apporte la preuve de sa participation à une formation de recyclage et qu’il réussit son examen

Ces derniers ont donc la possibilité de s’inscrire à une formation adr en Île-de-France ou autre lieu de leur choix.

Pourquoi repasser cette formation tous les 5 ans ?

La formation ADR expire puisqu’il s’agit de transport de marchandises dangereuses telles que :

  • le gaz et les mélanges de gaz
  • les explosifs et pièces d’artifice
  • les matières toxiques, infectieuses ou radioactives
  • les matières corrosives
  • les produits dangereux pour l’environnement
  • les produits inflammables solides et liquides

Etant donné que le transport de ces marchandises peut représenter un risque en cas d’accident, il convient de s’assurer que les conducteurs connaissent toujours les règles de sécurité, mais aussi qu’ils se forment aux méthodes actuelles. L’objectif de la formation ADR est donc d’acquérir les connaissances nécessaires pour transporter des produits dangereux sur l’ensemble des territoires ayant signé les accords ADR. Par ailleurs, la sensibilisation sur la sécurité est également un point essentiel de la formation. Elle dure 21 heures et coûte généralement moins de 600 euros.

Les commentaires sont fermés.

Découvrez aussi

Conseils pour obtenir le permis de conduire du premier coup

Le code obtenu fièrement, vous voilà en route pour le permis. Oui mais avant cela, il faut…